Comment identifier et éviter les emails de phishing ?

18 février 2024

Chers lecteurs, il est temps de nous plonger dans l’univers un peu obscur des emails de phishing. Ce sujet, bien que technique, est devenu une préoccupation majeure pour tous les utilisateurs d’internet. Aujourd’hui, nous allons tenter de le rendre aussi clair que possible pour vous. Nous allons vous aider à comprendre ce que sont exactement ces attaques phishing, comment elles fonctionnent et surtout, comment vous pouvez vous en protéger.

Le phishing, c’est quoi exactement ?

Avant de plonger dans le vif du sujet, il est essentiel d’établir une définition claire du terme phishing.

Cela peut vous intéresser : Agences SEO : leur impact sur le référencement en ligne

Le phishing, ou hameçonnage en français, est une technique d’escroquerie en ligne. Le fraudeur envoie un email frauduleux prétendant provenir d’une institution légitime (souvent votre banque ou un fournisseur de service internet) dans l’objectif de vous amener à révéler vos informations personnelles ou confidentielles. Le principe est simple : l’email phishing contient un lien vers un site web qui imite celui de l’institution légitime. En cliquant sur ce lien, vous êtes invité à fournir des informations comme vos identifiants de connexion, votre numéro de carte bancaire, etc.

Comment identifier un email de phishing ?

La première étape pour éviter les emails de phishing est de savoir les reconnaître. Voici quelques indices qui peuvent vous alerter :

Sujet a lire : Comment mettre en place une stratégie de gestion des correctifs de sécurité pour les applications web ?

  • L’expéditeur du mail : Méfiez-vous des adresses mail qui ne correspondent pas exactement à celles des institutions officielles. Par exemple, si vous recevez un mail de la part de "[email protected]" alors que l’adresse officielle est "[email protected]", il s’agit probablement d’une tentative de phishing.

  • Le lien inclus dans le message : En passant votre souris sur le lien (sans cliquer), vous pouvez voir l’URL réelle à laquelle il redirige. Si cette URL est différente de celle du site officiel de l’institution, alors le mail est très probablement un mail phishing.

  • Les fautes d’orthographe et de syntaxe : Les emails de phishing sont souvent truffés de fautes. C’est un bon indicateur que le message n’est pas officiel.

  • La demande d’informations personnelles : Votre banque ne vous demandera jamais par email de fournir vos identifiants de connexion ou autres données sensibles. Si c’est le cas, il s’agit presque certainement d’un mail frauduleux.

Comment éviter de tomber dans le piège du phishing ?

Maintenant que vous savez comment identifier un email phishing, voyons comment vous pouvez éviter de tomber dans le piège.

  • N’ouvrez pas les pièces jointes suspectes : Les pièces jointes dans les emails de phishing peuvent contenir des logiciels malveillants. Si vous ne connaissez pas l’expéditeur ou si le mail semble suspect, évitez d’ouvrir les pièces jointes.

  • Vérifiez l’adresse de l’expéditeur : Comme nous l’avons déjà mentionné, l’adresse de l’expéditeur est souvent un bon indice. Ne vous fiez pas seulement au nom affiché, vérifiez également l’adresse email.

  • Utilisez un filtre anti-spam : Les filtres anti-spam peuvent aider à bloquer les emails de phishing. De nombreux services de messagerie proposent cette fonctionnalité, n’hésitez pas à l’activer.

  • Ne cliquez pas sur les liens suspects : Si vous avez le moindre doute sur un lien, ne cliquez pas dessus. Préférez taper directement l’adresse du site dont vous voulez accéder dans votre navigateur.

  • Protégez vos informations personnelles : Ne donnez jamais vos informations personnelles par email. Si vous avez reçu un email suspect, contactez directement l’institution (par téléphone ou en vous rendant sur leur site officiel) pour vérifier.

L’univers complexe du spear phishing

Pour finir, abordons le spear phishing, une forme d’hameçonnage plus sophistiquée. Le spear phishing consiste en des attaques ciblées, souvent dirigées vers une seule personne ou organisation.

Contrairement au phishing "classique", l’attaquant se donne la peine de personnaliser ses messages pour rendre son attaque plus crédible. Il s’appuie sur des informations qu’il a pu collecter sur sa victime pour la convaincre de la légitimité de son email. C’est un exemple d’ingénierie sociale, qui utilise la manipulation psychologique pour tromper les utilisateurs.

Pour se protéger du spear phishing, les mêmes règles que pour le phishing traditionnel s’appliquent. Il est toutefois essentiel de toujours rester vigilant et de ne jamais baisser sa garde, même face à un email qui semble provenir d’un expéditeur connu.

Le phishing est une menace réelle et constante. Il est essentiel d’apprendre à identifier les tentatives de phishing et de toujours rester vigilant. Souvenez-vous : si quelque chose semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas ! Ne donnez jamais vos informations personnelles par email et contactez toujours directement l’institution si vous avez le moindre doute. Restez prudents, et surfez en toute sécurité !