ChatGPT 4 : Les limites et les éthiques de l'utilisation de l'IA conversationnelle

23 mai 2023

Au cours de ces dernières années, l’intelligence artificielle a connu une grande évolution dans le monde, que ce soir pour les particuliers, mais surtout pour les professionnels. Il faut le dire, l’intelligence artificielle, par le biais du ChatGPT 4 ou autres, s’est retrouvée dans les stratégies de marketing et autres opérations de communication de nombreuses entreprises. Le ChatGPT 4, basé sur l’IA conversationnel, possède la fonctionnalité de comprendre et de répondre de manière précise aux questions. Mais, ce qu’il faut savoir en plus, c’est que l’utilisation de l’intelligence artificielle conversationnelle connaît des limites et qu’il y a certains points d’éthique à ne pas ignorer. Faisons le point en quelques lignes.

ChatGPT 4 : quels sont les limites à savoir sur l’utilisation de l’intelligence artificielle conversationnelle ?

Pour commencer, il ne faut pas oublier que les chatbots sont devenus, depuis un certain temps, des outils informatiques incontournables pour la plupart des entreprises. Ce qui leur permet de profiter et de proposer une multitude de services pour les clients. Cependant, l’utilisation de l’intelligence artificielle conversationnelle connaît quelques limites :

A lire aussi : Qu’est-ce qu’une cartouche d’encre compatible ?

  • ChatGPT a des difficultés à donner des réponses concernant les sujets d’actualité ;
  • ChatGPT 4 ne mentionne pas les sources auxquelles il a puisé ses informations. Comme ces données sont issues de plusieurs sources telles que des conversations, des informations sur des sites web ou autres, il est difficile pour l’utilisateur de s’assurer de la véracité des informations. Et pour ceux (les journalistes, les étudiants, etc.) qui ont besoin de citer les sources, ce ne sera pas possible sur ChatGPT 4 ;
  • ChatGPT produit des contenus vides de sensibilité et d’émotions. Ce qui le désavantage puisqu’il aura du mal à interpréter questions avec des jeux de mots ou autres. Comme c’est une intelligence artificielle, les réponses du ChatGPT sont souvent impersonnels en plus de toutes se ressembler ;
  • ChatGPT fournit des informations inexactes que vous devez vérifier. Il est à souligner que ChatGPT tient ses informations du contenu de sa base de données. De ce fait, les informations, qu’il peut avoir, peuvent être limitées.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les limites de ChatGPT, vous pouvez lire la suite ici.

ChatGPT 4 : qu’en est-il de la question d’éthique sur l’utilisation de l’IA conversationnelle ?

Pour ce qui est de la question d’éthique de ChatGPT, il peut arriver qu’il lance des propos dangereux, discriminatoires ou offensants. Même si ChatGPT est pré-entraîné, il ne faut pas oublier qu’il recoupe ses données via Internet. De ce fait, il y a un risque à prévoir sur les informations transmises.

Lire également : Déménager son entreprise à Montpellier : pourquoi faire appel à un professionnel déménagement ?

L’utilisation de l’IA conversationnelle est aussi une menace pour certains domaines. Pour les entreprises qui ont misé sur un service client digital, l’utilisation de l’IA conversationnelle peut favoriser la réduction d’emploi, voire la suppression de plusieurs postes. Force est de constater que l’utilisation de ChatGPT bouleverse le monde professionnel.